Protection des mineurs – Internet

Est justifié le licenciement pour faute grave du salarié qui, ayant découvert que l’ordinateur qui lui avait été confié par un client, avait été utilisé pour recueillir des images à usage pédophile, n’a pas immédiatement retenu ce matériel, sauvegardé les fichiers litigieux et informé l’autorité judiciaire et/ou son employeur de l’existence de ces fichiers.
Dans cette affaire, le salarié avait pris l’initiative, avant d’informer son employeur, de supprimer les fichiers en cause et de restituer l’appareil au client, ne permettant plus aux services de police de procéder utilement à la moindre recherche.
Pour rappel, le fait pour quiconque ayant connaissance d’un crime dont il est encore possible de prévenir ou de limiter les effets, de ne pas en informer les autorités judiciaires ou administratives, est un délit pénalement punissable (délit de non-dénonciation prévu par l’article 434-1 du code pénal).

Mots clés : mineurs,protection

Thème : Protection des mineurs – Internet

A propos de cette jurisprudence : juridiction :  Cour de cassation, ch. soc. | Date : 21 mai 2008 | Pays : France

Créer mon entreprise avec un juriste en -48h 

Optez pour le Pack juridique de création d'entreprise + forfait illimité de documents juridiques

Mes CGV, CGU en téléchargement

Optez pour le Pack juridique CGV/CGU + forfait illimité de documents juridiques

Vos contrats de travail en illimité

Optez pour le Pack juridique de modèles de contrats de travail + forfait illimité de documents juridiques

En vue

Tout afficher

Nouveaux modèles de Contrats à Télécharger