Assurance audiovisuelle et indemnisation 
Le code général des impôts (1) soumet à une redevance, les appareils de reprographie. Les scanners informatiques sont-ils soumis à cette redevance ? C’était la question posée aux tribunaux dans une récente affaire opposant la société Acer Computer France, qui avait importé des “scanners” de Chine, à l’administration des douanes.
Le scanner est-il au sens du code général des impôts un “appareil de reprographie de bureautique utilisant la technique du scanner ” ?. La réponse est négative et la Cour de cassation vient de le confirmer. 
Dès lors que la redevance concerne les  appareils de reprographie qui utilisent la technique du scanner mais non l’ensemble des appareils dénommés “scanners”, elle exclut de son champ d’application les appareils qui ne remplissent pas la fonction de reprographie. Les juges ont pris soin de préciser que le scanner informatique était avant tout destiné à numériser et à stocker des informations de type textes ou images.
(1) Article 159 AD de l’annexe IV du CGI  

Modèles de Contrats professionnels avec Uplex :
Autorisation gratuite de diffusion d’une oeuvre audiovisuelle
CGV de Production de films numériques
Cession de droits de diffusion d’une Oeuvre audiovisuelle