Assurance audiovisuelle et indemnisation 

Les juges sont toujours peu enclins à faire interdire la parution d’un ouvrage biographique pour atteinte à la vie privée du « biographié ». Les juges ont précisé que l’usage du nom de la personne dans l’ouvrage n’est ni illégal ni abusif, sauf à prohiber les biographies sans autorisation préalable, ce qui ne serait pas conforme au principe de la liberté d’expression.
S’agissant de l’évocation des membres de la famille du « biographié », seuls ceux-ci peuvent agir en protection de leurs droits. De surcroît, tant que l’ouvrage n’a pas été édité, le trouble allégué (atteinte à la vie privée) par le « biographié » est purement éventuel et le dommage hypothétique.