Obligation de conseil – Informatique

Ne peut être engagée la responsabilité du prestataire informatique sur le fondement de son obligation de conseil, dès lors que celui-ci a averti son client du choix inadapté sur une solution logicielle. Le choix du client justifié par des raisons de coût et malgré les observations du prestataire, exclut la responsabilité du professionnel informatique.
Par ailleurs, les dysfonctionnements mineurs d’un logiciel qui ne présentent pas une gravité suffisante, ne sauraient justifier une résiliation anticipée du contrat de développement.

Mots clés : obligation de conseil,informatique,prestataire informatique,

Thème : Obligation de conseil – Informatique

A propos de cette jurisprudence : juridiction :  Cour de cassation, ch. com | Date : 19 juin 2007 | Pays : France

Créer mon entreprise avec un juriste en -48h 

Optez pour le Pack juridique de création d'entreprise + forfait illimité de documents juridiques

Mes CGV, CGU en téléchargement

Optez pour le Pack juridique CGV/CGU + forfait illimité de documents juridiques

Vos contrats de travail en illimité

Optez pour le Pack juridique de modèles de contrats de travail + forfait illimité de documents juridiques

En vue

Tout afficher

Nouveaux modèles de Contrats à Télécharger