Matériel audiovisuel : convention collective du spectacle vivant

Refus de renouveler une cession de droits
Refus de renouveler une cession de droits

Convention collective applicable à l’installation de matériel audiovisuel

Convention collective du spectacle vivant : Toute société qui a pour activité principale la vente, la location et l’installation de tribunes mobiles, de gradins, de scènes démontables et de podiums destinés à la mise en oeuvre d’événements variés tels des spectacles artistiques, des manifestations sportives, des réunions diverses (politiques, syndicales, professionnelles),  est une entreprise qui exerce une activité de location de matériels techniques à destination exclusive des professionnels audiovisuels, cinématographiques et du spectacle vivant mais aussi, via ses prestations d’installation, une activité directement liée à la mise en oeuvre des techniques du spectacle et de l’événement directement liées à la scène.

Les tribunes mobiles, gradins, scènes démontables et podiums répondent bien à la définition de ‘structures nécessaires à la mise en scène d’un spectacle et/ou d’un événement’ au sens de la Convention collective des entreprises techniques au service de la création et de l’événement du 21 février 2008.

Par ailleurs, en ce qu’elle loue ces structures et en assure l’installation par un personnel disposant de compétences techniques spécifiques en vue de permettre la réalisation d’événements tels que spectacles artistiques, manifestations sportives, réunions diverses, la société  répond bien à la définition d’entreprise disposant d’un parc de matériels non affecté en permanence à un lieu de spectacle et ayant pour vocation de fournir des prestations par la mise en oeuvre du ou des personnels techniques et des matériels nécessaires à leurs réalisations.

L’activité principale de la société apparaissait donc bien relever de l’application de la convention collective nationale des entreprises techniques au service de la création et de l’événement du 21 février 2008.

Importance du code APE

Cette application et cette opposabilité sont corroborées par le fait que, comme cela résulte notamment des mentions portées sur le papier à entête, le code APE de la société est le code 90.02Z (code version 2008 – auparavant 92.3B code version 2003), lequel entre dans la classe des ‘activités de soutien au spectacle vivant’. Cette attribution constitue une présomption d’application de ladite convention collective dans les relations entre l’intimée et ses salariés.  La mention de ce code APE sur tous les bulletins de salaire créée en faveur du salarié une présomption d’application de la convention collective susvisée.

Convention collective des structures mobiles du spectacle vivant ?

La société était mal fondée à soutenir qu’elle relevait de l’application de la convention collective nationale des structures mobiles du spectacle vivant du 15 février 2010 laquelle régit… « les rapports entre les employeurs et les salariés des entreprises dont l’activité principale constitue une prestation de location, d’installation, de réparation de structures mobiles aux fins d’ériger des établissements clos et itinérants possédant une couverture souple, à usage de cirques, de spectacles, de réunions, de bals, de banquets, de colonies de vacances, d’activités sportives, etc…liés au spectacle, à l’événementiel et au culturel. […] ».

En effet, les structures vendues, louées et installées par la société ne sont nullement des structures destinées à constituer des établissements clos et itinérants possédant une couverture souple. Son activité principale n’entre donc pas du tout dans le champ d’application de la convention collective susvisée du 15 février 2010.  En savoir plus ? Abonnez-vous aux alertes juridiques Actoba.com :

  • Paramétrez vos alertes jurisprudentielles
  • Téléchargez + 2000 modèles de contrats
  • Commandez le bilan des condamnations judiciaires de toute société
  • [Avocats] Référencez votre cabinet et vos décisions gagnées
  • Actualités juridiques sur 12 secteurs
  • Essai gratuit pendant 7 jours

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*