Internet au travail

Un employeur a licencié un salarié aux motifs que ce dernier avait enregistré sur son ordinateur un dossier intitulé ” jokes ” sur lequel le salarié avait notamment placé des photographies et des vidéos à caractère pornographique. Si l’ouverture de ce dossier intitulé ” jokes ” qui présentait de ce fait un caractère privé et non professionnel a eu lieu en présence du salarié et avec son accord, en l’absence de toute charte informatique réglementant l’utilisation de l’ordinateur mis à la disposition des salariés, et dès lors que ceux-ci ont droit à la protection de leur vie privée même au temps et sur le lieu du travail, l’existence d’un tel dossier inaccessible aux tiers, (1) ne constitue pas une cause réelle et sérieuse de licenciement.

(1) Dès lors que ces images ou vidéos ne mettaient pas en cause des mineurs ou que les fichiers concernés relevaient d’activités illicites

Mots clés : internet,licenciement,email,vie privée

Thème : Internet au travail

A propos de cette jurisprudence : juridiction :  Cour d’appel de Douai | Date : 30 mars 2007 | Pays : France

Créer mon entreprise avec un juriste en -48h 

Optez pour le Pack juridique de création d'entreprise + forfait illimité de documents juridiques

Mes CGV, CGU en téléchargement

Optez pour le Pack juridique CGV/CGU + forfait illimité de documents juridiques

Vos contrats de travail en illimité

Optez pour le Pack juridique de modèles de contrats de travail + forfait illimité de documents juridiques

En vue

Tout afficher

Nouveaux modèles de Contrats à Télécharger