Image et imposition des sportifs professionnels

Assurance audiovisuelle et indemnisation 
Assurance audiovisuelle et indemnisation 
Depuis la loi n° 2004-1366 du 15 décembre 2004 relative au sport professionnel (1), la rémunération versée au sportif professionnel au titre de l’exploitation de l’image collective (2) de l’équipe à laquelle il appartient, ne peut être qualifiée ni de salaire, ni de revenu d’activité professionnelle non salariée. En conséquence, et à l’image du système applicable aux artistes interprètes,  cette part de rémunération n’est pas assujettie aux cotisations de sécurité sociale (à l’exception des cotisations de la CSG et de la CRDS).
Toutefois, cette exonération est soumise à conditions :
– le sportif doit être rémunéré par une société commerciale ;
– le sportif doit évoluer dans un sport collectif et appartenir à la catégorie de « professionnel », c’est à dire avoir conclu, avec une société commerciale, un contrat de travail dont l’objet principal est la participation à des épreuves sportives.
En pratique, le montant de la rémunération du droit à l’image collective est déterminé par la convention collective de la discipline concernée (Charte du Football professionnel, Convention collective du Rugby…) et ne peut excéder 30% de la rémunération brute totale du sportif professionnel (les avantages en nature reçus par les sportifs professionnels doivent être intégrés à cette rémunération brute). A noter également que fiscalement, la distinction salaire / rémunération de l’image collective du sportif ne s’effectue qu’à partir d’un certain montant (60 384 euros pour l’année 2005).   
 
(1) Article L. 785-1 et s. du Code du travail
(2) A ne pas confondre avec la rémunération de l’image individuelle du sportif 
Modèles de Contrats avec Uplex :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*