Diffamation sur un mur Facebook

Le président d’un collectif ayant pour but de dénoncer les violences que subirait un jeune Autiste de 24 ans dans un centre hospitalier, a été condamné à payer 1000 euros de dommages et intérêts à l’établissement de soins au titre de propos jugés diffamatoires sur la page Facebook du collectif  (‘’La vérité sur Rayan »).  Il a également été ordonné au fautif, sous astreinte, de procéder à la suppression de toutes les mentions diffamatoires du mur du collectif.

licence01

Créer mon entreprise avec un juriste en -48h 

Optez pour le Pack juridique de création d'entreprise + forfait illimité de documents juridiques

Mes CGV, CGU en téléchargement

Optez pour le Pack juridique CGV/CGU + forfait illimité de documents juridiques

Vos contrats de travail en illimité

Optez pour le Pack juridique de modèles de contrats de travail + forfait illimité de documents juridiques

En vue

Tout afficher

Nouveaux modèles de Contrats à Télécharger