Définition du Catalogue – musique

Assurance audiovisuelle et indemnisation 
Assurance audiovisuelle et indemnisation 
Tout Contrat doit, pour une sécurité juridique maximum, comprendre une clause « Définitions ». L’objectif est double : i) conforter ce sur quoi les parties sont d’accord et ii) donner des pistes d’interprétation au juge en cas de contentieux.
Dans une affaire opposant une maison de disques et une plateforme de téléchargement de musique en ligne, les  tribunaux ont par exemple jugé que la notion de « catalogue disponible » (1) n’était pas une notion générique qui visait la totalité des phonogrammes du producteur de musique, mais restait une notion spécifique au Contrat. Cette notion excluait les titres ayant fait l’objet d’une cession exclusive à des tiers. Conséquence : le cessionnaire qui n’avait pas pleinement connaissance que le titre musical  en question (Hang Up de Madonna) était « indisponible » au catalogue, s’est vu condamné à des dommages et intérêts pour violation d’une clause d’exclusivité dont bénéficiait un tiers. 
(1) Catalogue des titres dans lequel pouvait « piocher » le cessionnaire des droits
Source : Actoba.com

Modèle de Contrat de cession de droits de diffusion d’une Vidéomusique
Modèle de Contrat de coproduction d’un DVD musical
Modèle de Contrat de commande d’une oeuvre musicale originale 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*