Criminalite informatique

Les juges ont condamné pour entrave à un système de traitement de données automatisées, des personnes qui ont développé un logiciel et du matériel technique permettant de neutraliser une connexion automatique installé par France Télécom (Minitel). Le matériel en cause a eu pour effet la suppression des temps limités de connexion imposés par l’opérateur pour certains services Minitel et la modification du taux de facturation à la minute.

Mots clés : Criminalite informatique

Thème : Criminalite informatique

A propos de cette jurisprudence : juridiction :  Cour de cassation, ch. crim. | Date : 17 mai 2006 | Pays : France

A vos côtés

Faites du juridique votre allié, optez pour le forfait illimité de documents juridiques

Request a free quote

We offer professional SEO services that help websites increase their organic search score drastically in order to compete for the highest rankings even when it comes to highly competitive keywords.

Subscribe to our newsletter!

More from our blog

See all posts