communication

L’aide financière du CNC à la production d’un vidéoclip ne peut excéder 40% du coût définitif de l’œuvre (ou de la part française de financement). Le total des aides publiques ne peut excéder 50% du coût définitif de l’œuvre (ou de la part française de financement). Le montant demandé au CNC doit être indiqué dans la lettre de demande du producteur délégué, et reporté dans le plan de financement (partie VII. Total fond de soutien demandé). Le devis et le plan de financement doivent être à l’équilibre.